MIRALL MOGUT* (*miroir flou; catalan): le blog de Fred Romano

Fred Romano, écrivain et artiste, a du faire face à la sclérose multiple. Elle a trouvé une cure et repris goût à la vie et à l'écriture. En 2011, elle a publié son nouveau roman en français, Normal aux éditions Kirographaires www.edkiro.fr/normal.html

29 septembre 2007

Un post à distance sur le régime Seignalet

Dominique, que je ne connais pas, a tenté de poster le message suivant sur mon blog. Je connais les thèses qu'il défend, j'avais lu quelque écrit de Kousmine, et je les trouve intéressantes, je les avais d'ailleurs plus ou moins mises en pratique au début. Mais depuis que je me traite avec les eaux thermales hongroises, je suis passée à une version plus "sociable" de ce régime, remplaçant par exemple l'huile de lin par de l'huile d'olive extra-vierge 1ere pression à froid. De toutes façons, cette maladie m'a fait prendre conscience de la mal-bouffe, le cancer de notre siècle, juste avant la famine qui s'annonce. Moi et mon mari diabétique suivons un régime principalement à base de légumes et fruits frais, huile d'olive et fruits secs, lait de chèvre à petites doses. Aller dans les restaurants nous donne à présent envie de vomir, à moins que ce ne soient des restaurants attentifs à la qualité (il y en a très peu, et nous allons dans ceux-là). A tous les points de vue, je recommande ce régime, qui facilite les phénomènes digestifs et permet un sommeil d'enfant. Défequer devient un poème quand la merde ne sent plus. Mais je sens que je me répands, aussi je laisse la place à Dominique. Je désire cependant préciser que je ne suis pas à 100% ces recommandations, je prends seulement ce qui me convient. Par ailleurs, je ne suis pas d'accord, la sclérose mutiple n'est pas une autre appellation de la sclérose en plaques, mais ces pathologies sont cousines, surtout dans l'ignorance qu'elles suscitent et qui les entourent: de sales maladies orphelines qui n'intéressent personne et qui font tellement peur à tout le monde que l'on efface tout ce qui y a trait:

Bonjour,

J'ai tenté il y a qques jours de poster un commentaire
faisant suite à l'une de vos brèves sur la sclérose et
puis, cela n'est apparemment pas passé. Soit vous avez
supprimé mon commentaire, ce que je peux comprendre,
soit c'est canalblog qui a tiqué car mon post était
trop long (j'ai déjà eu le même problème avec un autre
blog de canalblog, en envoyant un commentaire qui,
trop long, ne passait pas). Donc, je vous envois le
courrier ci-dessous, qui reprend le contenu de mon
post.

Je suis passé un jour de 2006 sur votre site. J'ai
remarqué vos posts sur la sclérose multiple et j'en ai
gardé l'adresse sous le coude pour vous écrire un de
ces jours. Avant de vous écrire, j'ai fait une petite
recherche sur Internet pour connaitre la définition de
la "sclérose multiple", apparemment, si je ne fais pas
d'erreur, c'est un autre nom pour "sclérose en
plaques" ; je suis plus "familier" avec ce dernier
vocable. Je me demandais si vous connaissiez le régime
Seignalet qui peut être suivi dans le cadre de la
sclérose en plaques.

La thèse de Seignalet (qui est aussi celle des
docteurs de Jacques Fradin, Christian Pauthe, ou
soutenue par les docteurs Henri Joyeux, Nicolas Le
Berre, etc.) est que les êtres humains doivent
consommer une alimentation qui leur soit
génétiquement-compatible. Pour faire simple, on digère
seulement ce que nos enzymes sont capables de digérer.
Or, les enzymes sont codés génétiquement. Seignalet a
donc développé l'hypothèse (simplifiée ici) que le
code génétique de certaines personnes ne leur
permettraient pas de digérer certains aliments qui
seraient peut être à l'origine de leur maladie (nos
aliments, et les transformations pour les préparer,
ont évolué au cours de l'histoire humaine, et évoluent
même de plus en plus rapidement, mais le rythme de
modification de nos gènes est lui beaucoup plus lent,
or ce sont nos gènes qui dictent en grande partie ce
que nous sommes réellement capables de digérer sans
dommage collatéral...). Et le fait est qu'en variant
l'alimentation de certains malades, rien qu'en
changeant leur alimentation (!), nombre de ses malades
ont été guéri ou ont connu un mieux-être (le site de
l'association Seignalet http://www.seignalet.com/
indique qques statistiques en matière d'application de
ce régime).

On apprend, au collège, je crois, que les aliments
sont réduits en leurs constituants de base avant de
passer la paroi intestinale ; mais cela n'est qu'une
approximation. On a trouvé dans le sang des
macro-molécules qui avaient manifestement passé la
paroi intestinale et venait battre en brèche le mythe
de l'imperméabilité intestinale. Il vaut mieux éviter
le passage de telles macro-molècules non naturelles
car elles peuvent causer de gros problèmes si elles
sont trop ressemblantes avec des molècules naturelles
(un peu comme on meurt asphyxié en ingérant trop de CO
- monoxyde de carbone - justement parce qu'il
ressemble à du CO2). D'où l'importance de
l'alimentation, et de notre capacité à vraiment
pouvoir digérer ce que l'on ingère, i.e. l'importance
de la capacité de notre système digestif à pouvoir
"couper en morceaux" les aliments absorbés pour que
les molècules, qui passent la paroi intestinale,
soient au "format" attendu et supporté. J'ai simplifié
ici le propos de Seignalet, mais en gros, c'est ce
qu'il affirme.

En somme, ce que dit Seignalet (et d'autres), c'est
que l'alimentation "moderne" ne conviendrait pas à
tout le monde, car les aliments subissent de plus en
plus de transformations, ne serait-ce que sous l'effet
d'une forte cuisson (avec l'apparition, par choc
thermique, de nouvelles molécules, dites molécules de
Maillard, qui sont produites par l'augmentation de
température). De part ces transformations, les
aliments ne sont pas plus, en partie, reconnu par
notre organisme et notre organisme n'arrive plus
forcément à bien les traiter ou s'en sert mal (d'où
répercussions sur la santé). En cela, Seignalet est
l'héritier ou plutôt le descendant du docteur
Kousmine, un des premiers médecins du 20ème siècle à
s'interroger sur les bienfaits des transformations
alimentaires introduites dans le cadre de
l'alimentation moderne. Le docteur Kousmine avait
écrit, dans le temps, un livre intitulé "La sclérose
en plaques est guérissable" (1983) suivant les
principes qu'elle préconisait. Le régime Seignalet est
moins pénible à suivre, et donne aussi des résultats
d'amélioration.

Je connais qques personnes autour de moi qui, suite à
des problèmes de santé, se sont mis au régime
Seignalet, avec succès. Maintenant, il y a des cas
pour lesquels cela ne fonctionne pas... A chacun de se
faire son opinion. Peut être que vous vous étonnez de
mon courrier, sachez que je n'ai rien à gagner. Vu que
le régime Seignalet demande seulement à aménager son
alimentation, chacun est libre de le faire, sans
demander rien à personne. J'aurais peut être à y
gagner si j'étais vendeur de fruits et de légumes, et
encore :-) Non, disons que cela m'énerve, par exemple,
quand je lis dans la presse qu'il n'y a pas de remède,
par exemple, à la polyarthrite rhumatoide, alors que
si les journalistes étaient un peu moins fainéants et
un peu plus curieux, peut être qu'ils iraient
interroger les personnes qui ont suivi le régime
Seignalet ou un régime équivalent, et qui ont pu
bénéficier de qques améliorations (certes, toutes les
personnes qui suivent ce régime ne guérissent pas,
mais le fait que certaines en guérissent bat en brèche
l'idiotie de certains journalistes qui,
paresseusement, ressassent comme des automates que
c'est une maladie inguérissable). De ce fait, il
m'arrive de parler de ce régime, de temps à autre...

Voici quelques références :

Nutrition Seignalet :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nutrition_Seignalet
Association Jean Seignalet : http://www.seignalet.com/
Kousmine :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Catherine_Kousmine
Fondation Dr. C. Kousmine : http://www.kousmine.com/
Réaction de Maillard :
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9action_de_Maillard

Le livre du Dr. Seignalet est le suivant :

L'alimentation ou la troisième médecine
Jean Seignalet
Edition F.x. De Guibert

Différentes personnes ont écrit des livres de recette
relatifs au régime Seignalet. On trouve par exemple :

L'alimentation crue : 400 recettes - Une application
pratique de "L'alimentation ou la 3e médecine"
de Dr Christian Pauthe, Jean-Marie Ozanne

Ce qui ne veut pas dire que le régime Seignalet oblige
à manger cru...

Le régime Seignalet (qui est connu aussi sous d'autres
appellations, comme sous le nom de "régime
hypotoxique") est en accord avec plusieurs courants
actuels en matière d'alimentation. Par exemple,
Seignalet conseille de supprimer le lait de
l'alimentation, il est loin d'être le seul à penser à
cela. On trouve pleins d'autres ouvrages à ce sujet.
L'ouvrage le plus percutant que j'ai lu récemment sur
le sujet est le suivant :

Lait, mensonges et propagande
de Thierry Souccar

Ce que je veux dire par là, c'est que le régime
Seignalet n'a pas été "inventé" ex-nihilo et a
beaucoup en commun avec des prédécesseurs (comme
Kousmine) et partage certaines facons de voir avec
d'autres modes d'alimentation actuels. On pourrait
voir le régime Seignalet comme une remise à jour du
régime Kousmine suivant les connaissances de ces 20
dernières années.

Si le sujet vous intéresse et si vous avez des
questions, n'hésitez pas.

Cordialement,
Dominique






       

Posté par FredRomano à 13:42 - sclérose multiple - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    La mal-bouffe, le cancer de notre siècle

    La mal-bouffe, le cancer de notre siècle, juste avant la famine qui s'annonce ? C'est un bon résumé.

    J'ai lu deux exemples récemment.

    Une étude modeste sur quelques dizaines de prisonniers en Ecosse a montré qu'un régime alimentaire supplémenté en diverses vitamines, mais surtout en huiles de poissons riches en oméga 3, étaient tombés à moins de 40% de bagarres et de violences.
    http://news.scotsman.com/health.cfm?id=110342007

    Quant à la production de blé, elle a dramatiquement chuté cet été en Turquie et en Australie pour cause de sécheresse excessive... On va voir prochainement si c'est une anomalie statistique ou le début d'une tendance...

    Votre propre régime a l'air plus proche de celui de Seignalet que de celui de Kousmine. Le régime Seignalet s'inscrit dans le prolongement de la logique Kousmine, mais sans crème Budwig et en introduisant des éléments nouveaux : s'éloigner des laitages en tout genre, s'orienter vers bcq de crudités et être vigilant quant au blé, voire, si possible, éliminer totalement le blé et tous ses dérivés de notre plage alimentaire.

    Personnellement, je n'ai pas tout pris dans le régime Seignalet, mais je m'y remets plus sérieusement ces derniers temps, à titre préventif et aussi, pour perdre qques kilos

    Si vous cherchez des détails précis sur les liens entre alimentation et maladie, ils sont dans le livre du Dr. Seignalet. Ceci étant, je pense que Seignalet a à la fois réussi et échoué avec son livre "L'alimentation ou la troisième médecine". J'ai idée qu'il a bétonné son argumentation scientifique, pour assoir le régime qu'il propose, et pour éviter, sans doute, de passer pour un N-ième régime alternatif. Ce faisant, il a échoué car son livre n'est pas toujours tout à fait grand public, contrairement à ce qu'il sous-entend au début de celui-ci.

    Je n'avais pas pensé à un traitement par eaux thermales. C'est intéressant !

    Je ne connais pas les mécanismes d'un traitement par eaux thermales, mais cela me rappelle que Seignalet and co préconisent de supplémenter les aliments ordinaires par des vitamines et sels minéraux bien choisis, car expliquent-ils les conditions de culture et d'élevage actuels ne donnent pas forcément le temps aux végétaux et aux animaux de capter et de nous transmettre les éléments qui nous sont essentiels.

    Posté par Dominique, 21 octobre 2007 à 15:33
  • Merci pour l'info!

    Bonjour,

    Très intéressante ces informations. Je sais désormais à quoi m'entenir.

    Merci beaucoup.

    Posté par mutuelle, 25 juin 2010 à 14:25

Poster un commentaire