MIRALL MOGUT* (*miroir flou; catalan): le blog de Fred Romano

Fred Romano, écrivain et artiste, a du faire face à la sclérose multiple. Elle a trouvé une cure et repris goût à la vie et à l'écriture. En 2011, elle a publié son nouveau roman en français, Normal aux éditions Kirographaires www.edkiro.fr/normal.html

05 novembre 2009

Galères d'aéroport

Ça a été dur, avec ma canne cloc cloc, ah non, madame, je vois bien que vous ne marchez pas bien, mais ce n'est pas de ma faute ni celle du capitaine, alors allez donc vous faire voir chez les schpountz. Dur à avaler à 5h du matin, après un heure d'embouteillages matinaux. Donc retour à Budapest, on avait du mal à partir de Hongrie, eh bien voilà, on est restés un jour de plus.
Posté par FredRomano à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 octobre 2008

De retour

Le voyage a été très fatigant ou alors nous avions sur-estimé nos forces... Nous avions des compagnons de voyage, un couple que nous ne connaissions pas tant que cela... Ils étaient alcooliques, nous nous en sommes rendus compte "sur la marcha" (le train en marche). Donc le séjour a été assez moyen... Alcoolique, ça veut dire con et ridicule le soir, avec tendance au rire hystérique, austiste vers midi (quand ils se lèvent, de mauvaise humeur et palichons), puis la nuit on pleurniche pour des conneries. Super. Avec ça, les... [Lire la suite]
Posté par FredRomano à 00:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 septembre 2007

De retour des bains magiques!

Comme d'habitude, à présent, je vais beaucoup mieux et marche sans canne, un peu effrayée cependant par cette nouvelle liberté. Les bains thermaux sauvages ont été transformés en un complexe pharaonique, qui fonctionne comme une usine, mais très bien. Je vous montrerai prochainement des photos. Mais sachez que c'est devenu Hollywood, ou plutôt Miami. Extrêment bien fait, avec toutes les dernières technologies, et des docteurs ayurvéda et des masseuses thaï mais aussi des mises en scène rappellant les anciens bains sauvages. Une... [Lire la suite]
Posté par FredRomano à 14:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 septembre 2007

En route pour la Hongrie!

Nous voilà repartis vers les thermes d'Egerszalok, nous sommes tout excités, en partance. Les chats, écoeurés, dorment dehors en nous regardant, vaguement dédaigneux. Depuis qu'ils ont compris que nous ne les emmenons pas, ils sont rassurés. Je donnerais des nouvelles en cours de route, mais ce voyage s'annonce magnifique, avec des températures clémentes et nous allons nous saouler des couleurs de l'automne, quenous ne voyons pas souvent dans notre île! Quelle joie! Bisesàtous!
Posté par FredRomano à 18:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 septembre 2006

Le monde à l'envers

Pauvre Ferenc Gyurcsany! Le premier ministre hongrois a été chahuté et des manifestations ont secoué Budapest toute la nuit durant. C'est tout de même le monde à l'envers: il a été maltraité pour avoir dit la vérité. Il faut dire qu'elle est si répugnante que forcément ça scandalise le peuple, ça votre Chirac national l'a bien compris...
Posté par FredRomano à 23:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 août 2006

Amer automne

C'est venu comme ça, au cours de l'été, sans que j'y fasse gaffe. A force de fuir les touristes, on a fini par fuir les hommes. L'autre jour, on s'est retrouvés à Ibiza, stressés par autant de populace dans les rues. Je ne supporte plus ces gens. Sous mes dehors philanthropes, je cache une profonde misanthropie, à moins que ce ne soit tout simplement du mépris, pour tous ces cons qui sont en train de bousiller la Méditerrannée, de tous ces ploucs qui, pour quelques poignées d'euros, se croient permis de venir saloper nos îles. Il faut... [Lire la suite]
Posté par FredRomano à 19:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 octobre 2005

Je pars, je pars!

Quelle excitation! Nous partons, Manu et moi, à notre pélerinage bisannuel dans les montagnes de Bohême, prendre les eaux, follement chic et fin du dix-neuvième, comme je disais à Jean Rouzaud qui ne me répond pas, occupé avec ses histoires de Palace (ressasser les vieilles gloires, nos glorieuses années). Mais ceux de cette époque qui ont survécu ne sont pas forcément les plus résistants, sinon les moins fous. Les gens qui ont des choses à dire ne les ont pas forcément vécues. Spectateurs, ils témoignent de leur passivité. Ca plait.... [Lire la suite]
Posté par FredRomano à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]