MIRALL MOGUT* (*miroir flou; catalan): le blog de Fred Romano

Fred Romano, écrivain et artiste, a du faire face à la sclérose multiple. Elle a trouvé une cure et repris goût à la vie et à l'écriture. En 2011, elle a publié son nouveau roman en français, Normal aux éditions Kirographaires www.edkiro.fr/normal.html

13 mars 2008

Nouveaux Graffitis

A cause de la politique du lessivage, la scène graf' barcelonaise, pourtant dynamique, a été réduite à peau de chagrin. Cependant, le manque d'espace graffitable a provoqué l'apparition de nouveaux graf', incluant plusieurs techniques et auteurs, surtout sur les portes et rideaux de fer, propriétés privées. Je suis ravie de cette renaissance du graffiti à Barcelona. Regardez l'album photo qui leur est consacré, je viens d'y inclure de nouvelles photos.
Posté par FredRomano à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 janvier 2008

Nouveaux grafs

Je viens d'installer des nouveaux grafs dans l'album photo correspondant. Les grafs n'ayant plus droit de cité, les artistes des rues à Ibiza sont obligés de se rabattre sur le matériel administratif, où curieusement ils sont tolérés, sans doute à cause des lents roulements de nettoyage sur l'île. Le reste est effacé impitoyablement, quelque soit sa qualité. C'est pourquoi ça fait bien plaisir, au cours d'une promenade d'hiver, de retrouver des vieux grafs, témoins d'une époque révolue, peint sur une ruine, au coeur de la forêt, dans... [Lire la suite]
Posté par FredRomano à 13:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 décembre 2006

Alors quoi, les Graffeurs, on dort?!

Et dire qu'il y a un MAGNIFIQUE MUR kilométrique, qui sort au moins une fois par jour aux informations, encore mieux que le mur de Berlin... Et figurez-vous qu'il est ENCORE VIERGE !!!! A mon époque, les graffeurs y seraient allés en autobus, en roller, en skate, enfin, les mecs et les filles qui vous disez GRAFFEURS, eh bien allez-y, quoi, ce mur bête en béton, il n'attend que vos grafs! Rdv dans les TERRITOIRES OCCUPÉS
Posté par FredRomano à 23:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 novembre 2006

La tristesse d'une ville sans graffitis...

C'est simple: une ville muette. Des murs qui récupèrent leurs fonctions de séparation, de dissimulation, alors que les graf's en avaient fait des explosions de créativité, d'humour. Le véritable art de la rue est mort et enterré à Barcelona, dans de grands murs, sortes de trites ghettos du graf', subsistant aux sorties de la ville. On ne sent plus la température de la ville et tout d'un coup, on comprend que le quartier tout entier a été colonisé par Paul Smith, Antonio Miro ou Jean-Paul gaultier and co et que ce n'est pas près de... [Lire la suite]
Posté par FredRomano à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]