MIRALL MOGUT* (*miroir flou; catalan): le blog de Fred Romano

Fred Romano, écrivain et artiste, a du faire face à la sclérose multiple. Elle a trouvé une cure et repris goût à la vie et à l'écriture. En 2011, elle a publié son nouveau roman en français, Normal aux éditions Kirographaires www.edkiro.fr/normal.html

18 septembre 2010

Tarot de Marseille

Au fait, je ne sais plus si j'ai eu l'occasion de le dire aux illustres visiteurs de ce blog, mais je tire (assez bien) le Tarot de Marseille. J'ai exercé comme voyante au bar Marsella, dans le Raval de Barcelona. Et si ça vous dit, on peut faire ça par skype: fred.romano Vous appellez et je tire les cartes en direct!
Posté par FredRomano à 13:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 novembre 2009

Révélations

Je vous avais fait part sur ce blog de certains de mes problèmes, que je croyais "de couple". J'étais à des années-lumière de la vérité, par ailleurs si saisissante qu'elle m'en ôte les mots de la bouche. Magie noire, envie de basse-cour, absurdité et jalousie étaient les clefs de ce maëlstorm qui a bien failli nous entraîner. Ne cessez jamais de questionner la réalité, elle nous réserve toujours des surprises, cette coquine, et quel sourire quand on comprend enfin ses signes! J'embrasse le monde entier, que la Vie est... [Lire la suite]
Posté par FredRomano à 13:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 juillet 2008

Tendances du cybercrime 2008

Pensez-vous, j'étais étonnée, et alléchée. Ainsi j'allais tout savoir du Mal avec majuscule, et ce précisemment pour 2008! Quelle veine! C'est ce que l'on nomme le morbo en espagnol, et je ne vois pas un mot français qui exprime aussi bien cette idée. Bien entendu, ce n'était qu'une publicité stupide pour Symantec Espagne, qui a la mauvaise idée d'investir l'argent que je lui donne en échange d'un antivirus Norton, dans une campagne de publicité mensongère.
Posté par FredRomano à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juin 2008

Une étrange maladie

Mon mari adoré, si réservé d'habitude, s'est soudain mis à parler sans pouvoir s'arrêter, à parler de tout et surtout de rien, coupant la parole de ses interlocuteurs pour les noyer dans un flot de paroles. Une véritable horreur de logorrhée. Lui-même n'y comprenait rien et s'inquiétait de ce trait si peu coutumier. Je commençais à avoir mal à la tête. C'était à n'y rien comprendre: de retour de superbes vacances, en bonne santé, avec plus d'argent ce que nous croyions avoir. Puis nous avons tenté de réfléchir et la lumière s'est... [Lire la suite]
Posté par FredRomano à 14:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]