MIRALL MOGUT* (*miroir flou; catalan): le blog de Fred Romano

Fred Romano, écrivain et artiste, a du faire face à la sclérose multiple. Elle a trouvé une cure et repris goût à la vie et à l'écriture. En 2011, elle a publié son nouveau roman en français, Normal aux éditions Kirographaires www.edkiro.fr/normal.html

06 avril 2005

Vaincre la sclérose multiple

Cette maladie, qui frappe les malades dans la fleur de l'âge et les détruit petit à petit, est ignoble, tous ceux et celles qui en sont atteints, ainsi que leur entourage pourront vous l'affirmer. De surcroît l'état d'impotence totale dans lequel nous laisse la médecine traditionnelle n'est guère réjouissant, pas plus que l'alternative des médecines lourdes. La seule opportunité qui nous est laissée est de se prendre en main. Je suis bien placée pour savoir que ce n'est pas facile, mais il faut le faire tout de même. La méditation est un premier pas indispensable, car il est primordial de calmer l'esprit si l'on veut aspirer à une rémission. Je m'explique: il ne faut pas désirer la rémission, il faut calmer l'esprit afin que celle-ci puisse advenir. Rien n'est garanti et c'est justement ce rien qu'il faut assumer, avec joie. Une fois ce stade atteint, il faut essayer toutes les techniques alternatives (il y en a peu, les abeilles cubaines, l'acupuncture électrique indienne et les bains chauds hongrois), en évitant toutes celles qui promettent une guérison assurée. Cette recette que je donne n'engage que moi, elle a été celle qui m'a permis d'éviter le pire et de contrôler cette maladie, qui depuis 2 ans  me laisse en paix. J'ai eu la chance d'essayer ces bains hongrois dès le début de ma maladie et ils m'ont été tout à fait bénéfiques, les médecins ont pu constater une rémission, assez discrète certes, mais tout de même il s'agit pour moi d'une grande victoire dans le cadre de cette maladie neurodégénérative. Mon horizon de vie s'est brusquement agrandi, car avant ce traitement, l'inflammation progressait très vite et réduisait à toute allure mon espérance de vie! Peut-être six mois m'avait confié un docteur. A présent je peux mener une vie presque normale (en fuyant toute perspective de stress). Je veux toutefois préciser que si ce traitement me réussit, il n'est pas assuré qu'il fasse le même effet à tous. Mais enfin, il s'agit d'un bel espoir, dans ce terrain où ils ne sont pas permis par l'allopathie. Je repars à la fin de la semaine en Hongrie, absolument enchantée. Là-bas on est en train de construire tout un complexe balnéaire et sanitaire, autour de ces eaux fantastiques, qui m'ont permis de vaincre (allez, je vais être modeste: de contenir) la sclérose multiple qui m'affecte. Il s'agit d'une inversion qui pourrait s'avérer extrêmement rentable, la Hongrie rejoignant la zone euro en 2006. Je suis en étroit contact avec le manager de cette société. Que ceux qui sont intéressés se mettent en contact avec moi.   

Posté par FredRomano à 13:41 - sclérose multiple - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire